top of page
  • Photo du rédacteurJeanne Morency

Le développement de la vision du bébé

Le développement de la vue chez le bébé est un processus complexe et progressif qui commence dès la naissance et se poursuit pendant les premières années de la vie.

En effet, la vision du nourrisson est loin d’être parfaite à son arrivée au monde et les structures de ses yeux sont encore en plein changement. Pourtant, elle sera essentielle afin de faciliter ses progrès sur les plans de la communication, de la motricité, de la perception, de la reconnaissance des formes et de l’orientation dans l’espace.

S’intéresser à la maturation du système visuel de votre tout-petit peut vous permettre de mieux observer son développement. Gardez à l’esprit que chaque bébé chemine à son rythme et ces repères sont des généralisations. Voici donc les grandes étapes du développement de la vision du bébé de 0 à 12 mois.


De la naissance à 1 mois : s’adapter à la lumière


Le nouveau-né perçoit la lumière et sa rétine est encore en différenciation. Ses yeux sont souvent bleus ou gris, mais il ne s’agit pas de leur teinte définitive. Vous pouvez remarquer que ses pupilles sont toutes petites et qu'il est sensible à la lumière.


Au cours des premières semaines, la rétine centrale mature et les pupilles du nourrisson se dilatent. Il peut voir les intensités lumineuses, les formes et les forts contrastes noir et blanc. Sa vision est très floue, mais les gros objets et les couleurs vives près de lui attirent son attention.


Vers l’âge d’un mois, bébé peut fixer brièvement le visage de son parent. L’intérêt pour les faciès humains est d’ailleurs inné.

De 2 à 4 mois : coordonner les yeux


Dès le deuxième mois, la perception évolue légèrement bien que la netteté soit toujours limitée. Les yeux du poupon n’ont pas encore appris à travailler ensemble. Vous pouvez alors observer qu’ils louchent ou bougent très rapidement de façon occasionnelle. C'est un phénomène normal. Cependant, si cela devient fréquent ou perdure, il faut en parler avec votre pédiatre ou votre optométriste.


Au cours du troisième mois, la coordination visuelle s’améliore et bébé peut fixer quelque chose durant une plus longue période. Il peut aussi commencer à suivre un objet en mouvement.


Lors du quatrième mois, il commence à percevoir davantage les nuances de couleurs bien qu'il préfère encore les plus vives.


De 5 à 8 mois : atteindre, reconnaître et se rappeler


Autour de l’âge de 5 mois, la coordination entre les yeux et les mains se développe et le bébé peut tenter d’amorcer un mouvement vers une chose près de lui.


C’est vers le sixième mois que la perception des profondeurs s’améliore. Cela permet de déterminer la distance d’un objet et de l’atteindre. Le bébé peut également voir des éléments situés plus loin. Il identifie son parent à travers la pièce et lui sourit.

Lors du septième mois, le bébé manipule des jouets avec plus de précision et reconnaît quelque chose qui est partiellement caché.

Lorsque les déplacements à quatre pattes commencent, vers l’âge de 8 mois, la coordination œil-main s’améliore davantage. La vision est fondamentale pour faire surgir la curiosité qui motive l’enfant à se mouvoir.

De 9 à 12 mois : attraper et bouger


Passé le cap des 9 mois, le bambin juge mieux les profondeurs. C’est vers cette période qu’il commence à se mettre debout. La couleur de l’oeil est généralement définitive à ce stade, puisque la maturation des cellules pigmentées de l’iris est presque complétée.

À partir du dixième mois, la perception des distances est suffisamment bonne pour permettre la saisie de petits objets entre le pouce et l’index.


Au onzième mois, son acuité visuelle, c'est-à-dire sa résolution des petits détails, continue de s’améliorer.


À l’âge d’un an, la plupart des bambins se déplacent à quatre pattes et essaient de marcher.


De 1 à 3 ans : identifier et résoudre


La vision devient de plus en plus détaillée afin d'aider l'enfant à jouer et à résoudre des problèmes simples comme le coloriage ou les casse-têtes. La binocularité, c'est-à-dire le travail conjoint des deux yeux, se solidifie encore davantage.

Il est primordial d’observer les comportements visuels du tout-petit et de consulter un professionnel de la santé si vous avez des préoccupations. Les deux premières années sont celles où le cerveau est le plus malléable et apprendre à bien voir fait partie des priorités. C'est pourquoi un dépistage précoce et une prise en charge rapide sont essentiels afin de s’assurer que tout est en place pour développer les habiletés visuelles correctement.


Si vous avez des doutes ou des inquiétudes sur la vision de votre enfant, consultez un optométriste dès que possible.


Référence supplémentaire :


194 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page